Contactez-nous

FERMER

 

Nos agences

MatchCrédit Auvergne

MatchCrédit Côte-d'Or

 


Suivez-nous            


10 chiffres qui se suivent
Comment faire jouer la concurrence pour le financement de mon projet immobilier ?

Étape 1 : je prépare mon dossier

Pour établir un plan de financement digne de ce nom, il est impératif de se constituer un dossier de crédit immobilier pour obtenir les meilleures conditions.

✔️ Effectuez un constat de vos compte bancaires : rentrées d'argent, dépenses fixes et dépenses variables.

✔️ Calculez votre capacité d'emprunt

✔️ Définissez le montant de votre apport personnel, de votre épargne.

✔️ Faites le point sur votre éligibilité aux aides comme le prêt à taux zéro (PTZ)

✔️ Assainissez vos comptes en évitant les jeux en ligne, les découverts…

✔️ Préparez vos 3 derniers bulletins de salaire, justificatifs de primes et autres, avis d'imposition

 

Étape 2 : je compare

Pour comparer les offres de prêt prenez en compte le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) et ses composantes. Il est exprimé en pourcentage et prend en compte la totalité des frais occasionnés par le prêt immobilier :

  ✔️Intérêts bancaires

 ✔️ Frais de dossier (payés à la banque)

 ✔️Frais payés ou dus à des intermédiaires intervenus dans l'octroi du prêt (courtier par exemple)

 ✔️ Coût de l'assurance emprunteur

 ✔️Frais de garanties (hypothèque ou cautionnement)

 ✔️Frais d'évaluation du bien immobilier (payés à un agent immobilier)

 ✔️  Tous les autres frais qui vous sont imposés pour l'obtention du crédit (frais de tenue de compte, en cas d'obligation d'ouverture de compte dans la banque qui octroie le prêt).

(Source Service-Public.fr)

Bon à savoir : le TAEG ne pas être supérieur au taux d'usure : ce dernier est le taux maximum légal auquel une banque peut prêter. Son calcul est complexe.

Prenez également en compte le Taux Annuel Effectif Assurance (TAEA) :

ce dernier est exprimé en pourcentage et permet de déterminer la part de l'assurance dans le coût total d'un crédit immobilier.

Quand on sait que l'assurance d'un prêt immobilier peut représenter jusqu'à 1 tiers du coût total du crédit, il y a matière à rester vigilant sur les chiffres pour comparer les offres.

Bon à savoir : La souscription d'une assurance emprunteur est souvent une condition d'obtention du crédit immobilier, mais sachez que la banque ne peut pas vous obliger à souscrire à l'assurance qu'elle propose, ni modifier les conditions du crédit immobilier si vous trouvez une assurance dont les garanties sont équivalentes à celle de la banque.

 

Manque de temps et d'expérience ?

Pour un gain de temps et l'assurance de bénéficier des meilleures conditions d'emprunt du marché à l'instant T, contactez un courtier en prêts immobiliers : après l'étude votre projet immobilier, il se chargera de sélectionner et négocier les offres de crédits immobiliers correspondant à votre besoin.

Il vous accompagne tout au long de votre projet immobilier : du calcul de votre capacité d'emprunt pour la recherche d'un bien immobilier jusqu'à la contraction de l'offre de prêt immobilier pour la signature notaire.

Gagnez du temps et bénéficiez de conditions d'emprunt personnalisées !

Le courtier est tenu à un devoir de conseil.

Sachez que ses honoraires ne sont dus qu'une fois l'offre de prêt acceptée et le déblocage des fonds engagés : ils sont évoqués dès le premier rendez-vous, donc pas de mauvaises surprises ! Point important : les consultations sont gratuites !

Ne soyez donc pas avare de conseils : au contraire, mettez toutes les chances de votre côté pour concrétiser le financement de votre bien immobilier et gagnez du temps pour d'autres priorités 👍